Le groupe Mimi

Rédigé par Alain dans la rubrique Combat, Lieu de mémoire, Portrait

Le groupe Mimi a été crée au cours de l’année 1943 par Dominique Vives dit l’Amiral, dans le canton de Mareuil-sur-Belle en Dordogne. Ce groupe comptait 15 hommes en 1943 puis 150 hommes au printemps 1944. A partir du 6 juin, il fut regroupé au sein de la brigade Rac, ou Dominique Vives pris le commandement de la 15ième compagnie du 50ième RI quand il débarqua sur l’île d’Oléron.

Dominique Vives entre au réseau Andalousie en juillet 1942. Beau-père de Raymond Boucheral, premier animateur de la Résistance dans le Nontronnais et l’un des fondateurs du mouvement Libération à Périgueux.

Autres membres du groupe de l'A.S. Mareuil : 
- Daniel Boucher, 
- Delrieux, 
- Fred et René Bersars dit Rebecca 2, membre du réseau Andalousie et instituteur à Poperdu près de Nontron. Il devint l'adjoint de  Raymond Boucheral.

Voici quelques extraits concernant le groupe Mimi du Journal de Marche de la brigade Rac, appelé communément Le Journal de Robichon.

23 aout 1944 :

Le groupe Mimi tient des barrages à Larochebeaucourt, Verteillac et la Tour-Blanche.

24 aout 1944 :
  
Un groupe de Mimi va au Moulin-des-Châtaigniers et ramène trois déserteurs russes.

30 aout 1944 :

Le groupe Mimi est sur l’alignement de Puy-Moyen à 10 heures.

31 aout 1944 :

Destruction de la colonne allemande qui a contre-attaqué à Sireuil : trente-sept prisonniers. Le capitaine Plassard commande le groupe Mimi. Une patrouille à Ma Campagne attaque une voiture, tue un occupant et blesse l'autre ; puis attaque quatre allemands (2 morts, 2 blessés et 1 prisonnier). A 7 h 30, vingt Allemands pris sous un F.M. se replient en laissant deux tués, et deux prisonniers blessés.

Le groupe Mimi marche à travers la campagne vers Angoulême; à 18 h 30 essuie le feu des Remparts à plusieurs reprises. La section Sanguinetti, de la 14ième Compagnie, entre dans la ville avec le groupe Mimi et atteint à 19 h le carrefour de la route de Bordeaux, tuant douze Allemands et faisant quinze prisonniers, le groupe Mimi capturant camions et camionettes .

6 septembre 1944 :

Le groupe Mimi rejoint la Compagnie Plassard à Pérignac (14ième Compagnie).

11 septembre 1944 :

A 11 heures, des combats acharnés sur Saujon; le groupe Mimi et la Compagnie Plassard sont au Vivier et à Saint-Romain.

12 septembre 1944 : Le groupe Mimi est à Villeneuve.

15 septembre 1944 : Le groupe Mimi est à Luchat.

19 septembre 1944 :

Le groupe Mimi de la compagnie Plassard relève à Vouillac le groupe Kremer.

Le groupe Mimi a participé à la Libération de Périgueux, Angoulême, Cognac, Saintes, la poche de Royan et l’île d’Oléron.

Extrait du livre de Marc Leproux :

Mercredi 30 août : 
Vers minuit, le commandant Dupuy descend de voiture devant l’Hôtel de ville où nous sommes très nombreux ; des camions marqués de la croix de Lorraine arrivent sans cesse voici le commandant Rac, chef de Dordogne‑Nord ; dans les remous de la foule, on reconnaît les copains, ceux qui montaient la garde à Varaignes, Nontron, Mareuil, Piégut...
Et voici la Marseillaise, hurlée par toutes les poitrines, la Marseillaise qui nous remue jusqu’aux tripes. On s’embrasse... Angoulême est libérée !...


Cinq victimes des Nazis dans cette commune, furent arrêtés le 13 juin 1944. Leur noms figurent sur une stèle, place du Marché.

Marcel Besse, 28 ans a été fusillé sur place (stèle du vieux Moulin). Les 4 autres furent conduits à Périgueux et fusillés le soir même vers 23 h place Montaigne, et leurs noms sont inscrits sur le Cénotaphe :

- Maurice Dufour, 37 ans
- Marcel Descout, 18 ans
- Marcelin Besse, 31 ans
- Roger Pinon, 24 ans.


 A lire également :
  • Mareuil de 1939 à 1945 (lien)
  • Rafle du 13 juin 1944 (lien)

Si vous avez dans vos archives : 
  1. le plan de Mareuil pendant la seconde guerre mondiale,
  2. des photographies de la stèle des martyrs,
  3. des photographies de la plaque au bord de la Belle en mémoire de Marcel Besse,
  4. des photographies du lieu dit les Forges (stèle en mémoire de M. Voyer),
  5. tous documents de la période 39-45,
merci de les faire parvenir sous format pdf ou Jpeg à William.