Châlus (87) le 14 juillet 1944

Rédigé par Alan

Un grand merci à Georges Caron pour avoir eu la gentillesse de partager cette photo du maquis AS Châlus le 14 juillet 1944 prise devant le monument aux morts de Châlus.

Ces maquisards avaient leur camp et planque à Lageyrat et La Gratte commune de Châlus pas loin du terrain de parachutage à GOURINCHAS. Le soir du 14 juillet il y avait un gros  parachutage pour le maquis de Châlus. Message de radio Londres les prévenant: "les petits pois sont verts"...(pour le capitaine "FRED" qui les commandait à cette époque).

Le beau-père de M. Caron, Jean Dauriat a fait partie de l'AS de Châlus


Photo datée 14 juillet 1944 au verso

Agenouillés en premier plan, 8 personnes, de gauche à droite: Laroudie André, inconnu, Debord Henri, Legay "Max", "Bertrand", Masveyraud Gabriel, inconnu, Descubes (maire de Châlus et responsable local de "Combat"). Agenouillé derrière le maire est Dauriat Jean. Pauliout Louis est derrière, debout, 7ème à partir de la droite.

Voici les noms que M. Caron a trouvé aprés des recherches dans les livres et en interrogeant beaucoup de gens.

En mai 1944 l'AS Châlus a recueilli des aviateurs anglais. Ils ont sauté de leur avion en même temps que cinq de leur équipage quand l'avion a perdu deux de ses moteurs dans le nuit du 9 au 1O mai 1944 après ils ont parachuté des armes au maquis à Brive en Corrèze (lien)

Saintes - Les chemins de mémoire - 29 juillet 2018 : St Vaize, Nieul-les-Saintes, Ecurat

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementLes Alliés

Les cérémonie des « Chemins de Mémoire »

29 juillet 2O18

St Vaize, Nieul-les-Saintes, Ecurat

Programme :

9 h : Départ Cours National face au Gallia Théâtre - Saintes (Rendez-vous : 8 h 45)

9 h 3O - Stèle du crash de l'avion des Forces aériennes françaises libres. Route de la croix, St VaizeAvion abattu le 1er février 1945, faisant deux morts, André Prunier et Henri Séverac.

1O h 3O - Stèle du crash de l'avion de l'USAAF à « Rochevent » Nieul-les-Saintes. Avion abattu le 5 janvier 1944 faisant un mort, le capitaine Charles Donald Cole, sans compter Adrien Besson, décédé pour avoir aidé un pilot.

11 h 3O - Stèle du crash de l'avion de la Royal air Force à « Moulin des Fougères » Ecurat - Suivi d'un vin d'honneur à la mairie d'Ecurat.
Avion abattu le 22 juillet 1944, deux aviateurs blessés, Edward Philip Andrew Horrex et Reginald Howard Harrison. 

Pour la première fois la famille de Reginald Harrison assistera à la cérémonie d'Ecurat.




Ecurat le 22 juillet 1944 - Historique de Michel Souris

De Predannack dans le Cornwall au Moulin des Fougères

Depuis septembre 1939 les Allemands occupaient notre territoire national, mais depuis le 6 juin 1944 les alliés avaient déposé leurs armées sur le sol de France, aidés en cela par la résistance nationale. Depuis ce jour les uns comme les autres ont combattu notre tyrannique occupant.

Des aviateurs de la Royal Air Force basés à Predannack avaient pour mission, de manière régulière, de survoler le réseau ferré français et de détruire les trains de l'armée allemande.

C'est ainsi que ce 22 juillet 1944, sept avions « Mosquitos » du 151 squadron sont partis en mission sur la France, deux des appareils avaient notre région comme objectif.

Dans l'un des deux avions se trouvaient le pilote Reginald Howard Harisson, squadron leader et pilote, son coéquipier était Edwin Philip Andrew Horrex, Flying lieutenant et navigateur...

Reginald Harrison et Edwin Horrex
Ainsi, à 18 h OO (Heure anglaise) ces hommes ont décollé de leur base et survolant notre région ils ont mitraillé la gare de Saintes, puis survolant la voie ferrée vers Varzay, ils ont mitraillé et immobilisé un train de troupe, blessant le chauffeur Pierre Darçy.

Après avoir attaqué un autre site ferroviaire, Beillant – St Sever, ils ont fait un autre passage sur la gare de triage SNCF de Saintes. Mais la DCA allemande (Flack) a riposté et c'est ainsi que les artilleurs qui se trouvaient dans la prairie avaient touché un des deux « Mosquitos ».
Commençant alors à fumer et perdant de l'altitude le premier avion s'était dirigé vers Ecurat, alors que l'autre appareil partait dans une autre direction.
Atterrissant en catastrophe au « Moulin des Fougères », les aviateurs avaient quitté rapidement l'appareil en feu, qui brûlait d'autant plus facilement que sa carlingue était en bois. Il était vers les 21 h OO.

Des habitants des hameaux voisins sont venus rapidement sur place pour aider les rescapés, mais, malheureusement, les Allemands et leurs chiens sont aussitôt arrivés sur le site du crash guidés par la fumée de l'incendie de l'avion. Harrison aurait pu se cacher et se sauver mais il n'avait pas voulu abandonner son navigateur Horrex.
Les deux hommes étaient blessés, tant aux jambes qu'au visage. Les habitants du lieu leur avaient déclaré qu'ils ne pouvaient les soigner du fait de la gravité des blessures. Les Allemands avaient alors pris des volontaires parmi leurs hommes pour éloigner les aviateurs de l'avion qui en brûlant provoquait l'explosion des munitions, quelques-unes partaient dangereusement dans l'espace.
Etienne Machefert avait servi d'interprète.

Les deux hommes étaient emmenés en camion allemand à leur hôpital, ils y sont restés jusqu'au 29 juillet. Puis les Allemands avaient emmené leurs prisonniers à l'hôpital de Niort où ils étaient restés 9 jours, pour en fin de compte prendre la direction de l'Allemagne, le 7 août, mais en passant par le sud.
Dans le train qui les transportait, les aviateurs s'étaient vu confier une carte pour s'évader, ceci par un soldat allemand. Mais un officier s'en était aperçu et pour éviter les représailles les Anglais avaient rendu la carte.

En cours de route le train était mitraillé, et 8 jours après leur départ de Niort, Harrisson et Horrex avaient été hospitalisés à l'hôpital Purpan de Toulouse.
Arrivés à Toulouse le 15 août, c'est avec joie que nos aviateurs ont alors appris la libération de la ville par la résistance locale ; ceci le 18 août 1944. Leur « mission » en France était terminée ; en effet ils ont quitté l'hôpital le 3 septembre et dans la nuit du 5 au 6 septembre ils ont abandonné le sol français.

En effet, en rase campagne, un appareil « Hudson » de la Royal Air Force avait pris les Anglais en charge, ainsi que d'autres aviateurs. Ils ont été déposés à l'aéroport de Tempsford au nord de Londres. Dans cette ville ils ont été à nouveau hospitalisés.
Quelques années plus tard Harrisson est revenu au « Moulin des
Fougères », en compagnie d'un aviateur du second avion de la mission du 22 juillet, où il a rencontré, entre autres, les familles Rivière, Filliollaud, Hervé, Colas.

En 1994 une stèle a été élevée à cet endroit, à quelques dizaines de mètres du crash du « Mosquito », en présence de Waddad Horrex, l'épouse du pilote du Mosquito, celui-ci est décédé en 1996.

Un autre équipage du même « squadron 151 » est mort carbonisé sur la gare de Jonzac, le 6 août 1944 (lien). Les aviateurs d'Ecurat et de Jonzac étaient compagnons, mais le destin a frappé plus durement un des équipages. Victimes de leur devoir pour la Liberté et la France.

Hector Canva dit « Roland » - A.S. Dordogne-Nord

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait

Hector Canva dit « Roland » est né le 1er août 1918 à Floringhem, Pas-de-Calais. Sous-officier d'artillerie, chef d'une section, il subit la débâcle de juin 194O. Réfractaire au S.T.O. il gagne le Maquis de l'A.S. au printemps 1943 et poursuit la guerre au sein de la Brigade Rac. 

Javerlhac - Commémoration du 24 juillet 1944

Rédigé par Laurent dans la rubrique ÉvènementBrigade RacSection Spéciale de Sabotage

Le mardi 24 juillet, nous célèbrerons la commémoration du combat de Javerlhac du 24 juillet 1944.

Le 7 et 8 juillet 2018 - Camp de maquis à Durestal en Dordogne

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementDocument et livre


Le 7 et 8 juillet 2O18 de 14h à 18h

Chemin de la mémoire du camp de Résistance de Durestal (près de Cendrieux) en Dordogne.

Javerlhac, Thiviers et Verteillac - cartes postales anciennes

Rédigé par Alan dans la rubrique Le coin du collectionneur

Quelques cartes postales anciennes de l'avenue de la Gare de Javerlhac, l'Eglise de Thiviers et l'entrée du Pays de Verteillac.

Menton (06) - commémoration de l'Appel du 18 juin 1940

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire,  Évènement

Cette semaine j'ai le plaisir d'assister à la commémoration à Menton (Alpes-Maritimes) de l'Appel historique du 18 juin 194O, premier discours prononcé par le général de Gaulle à la radio de Londres, discours malheureusement non enregistré.

L'équipe de foot du 1er Bataillon de la Brigade Rac

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac

Photo partagée par Marc Delage de l'équipe de football des FFI 1er Bataillon de la Brigade Rac. Son père Paul Delage étant au centre, debout, et Gabriel Dogneton étant à l'extrême droite debout. 

Jean Robert Lajarthe - 4ème Cie de la Brigade Rac - Saint-Front-la-Rivière

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait

Nous sommes très reconnaissant à Monique Lajarthe, fille de Jean Robert Lajarthe, qui a eu la gentillesse de partager quelques documents du Service Historique de la Défense à Vincennes concernant son père.

Royan, Occupée, Bombardée, Libérée - une BD par Giro

Rédigé par Alan dans la rubrique Document et livre

Royan - Occupée, Bombardée, Libérée est une très belle bande dessinée historique de Giro sur l’occupation de Royan par les allemands et comment les Royannais vivaient, avec leurs privations et leurs débrouilles, avec les résistants et les conflits, des témoignages de Royannais qui ont vécus cette période. 
La BD est en collaboration avec Yves Delmas historien Royannais reconnu, qui à participer au texte.

Jauldes - Chemin de la mémoire des aviateurs Américains du Channel Express III

Rédigé par Alan dans la rubrique Les Alliés,Maquis Bir Hacheim

Le 19 juin 1944 une forteresse volante du 8ème USAAF au cours de leur 17ème mission tombe près de Jauldes, en Charente.

L'explosion de l'avion a lieu en plein vol et sept membres de l'équipage ont peri, les trois autres avaient pu sauter à temps en parachute et atterrissent dans la campagne charentaise. Ils seront recueillis par des villageois puis par le maquis de Bir'Hacheim.

Photos de la cérémonie du massacre de Tulle du 9 juin 1944

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire

Le , après avoir raflé les hommes de 16 à 6O ans, les SS et des membres du Sipo-SD vouent 12O habitants de Tulle à la pendaison, dont 99 sont effectivement suppliciés. Dans les jours qui suivent, 149 hommes sont déportés à Dachau, où 1O1 perdent la vie.

Royan - Nouveau panneau en mémoire de la Brigade RAC

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac

Square de la Brigade Rac, Royan

Tous nos remerciements à Michèle Cézard, la fille de Rodolphe Cézard dit "Rac" pour avoir eu la gentillesse de partager cette photo du nouveau panneau en mémoire de la Brigade Rac. 

Soyaux (16) : Conferences - Les enfants de la Résistance : 7 - 8 juin 2018

Rédigé par Alan dans la rubrique Évènement

Des conférences auront lieu les 7 et 8 juin à l'espace Matisse à Soyaux, les places étant limitées, il est recommandé de réserver. 

John FARMER et Nancy WAKE en route pour le Mont-Mouchet

Rédigé par Alain GODIGNON

John FARMER et Nancy WAKE en route pour le Mont-Mouchet

Parachutage de la mission « Freelance » dans le département de l’Allier 

Un Air Thibérien - un poème par Charlotte Serre

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacDocument et livre


Un poème par Charlotte Serre tiré du numéro 7 du Bulletin de Liaison des Amicales Rac et 5Oe R.I. de janvier 198O.

Photos de Thiviers le 13 août 1944.... et aujourd'hui

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac

Photos de la prise d'armes de la Brigade Rac à Thiviers le 13 août 1944.

Thiviers - Mémorial de la Brigade Rac

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacLieu de mémoire

Photos prise en mai 2O18 du mémorial de la Brigade Rac. Monument érigé en août 1977 à la mémoire de ses 252 camarades mort pour la France et la liberté.

27 mai 2018 : Inauguration du Mémorial de la Résistance à Saint-Etienne de Puycorbier (24)

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementLieu de mémoire

Dimanche 27 mai à 16 heures sera officiellement inauguré le Mémorial de la Résistance dans la forêt de la Double à Saint-Etienne de Puycorbier (contre la mairie). De nombreuses familles d'anciens maquisards et de déportés sont attendues ainsi qu'Albert Laborie, alias Théo, entré au maquis dans la forêt en février 1944.

Marcel BELLY dit « Félicie » nous a quitté à l’âge de 96 ans

Le 22 mai 2O18

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris les nouvelles que Marcel BELLY dit « Félicie » nous a quitté ce matin à l’âge de 96 ans.

Maquis de Thiviers dans les bois de Boudeau - mai 1944

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac
Cette photo a été prise en mai 1944, et fait partie d'une collection de photos prises du groupe de résistants de Thiviers qui étaient cachés dans la forêt de Boudeau près de Saint-Jean-de-Côle.

Patrice Rolli - L'espoir et le chaos : Un Maquis du Périgord dans la Seconde Guerre mondiale

Rédigé par Patrice Rolli dans la rubrique Document et livre

J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de mon ouvrage L'espoir et le chaos. Un Maquis du Périgord dans la Seconde Guerre mondiale (novembre 1943 - 12 juin 1944), tome 1, qui compte 36 photos et documents.

Dordogne et Charente : le 8 mai - photos des monuments après les cérémonies de 2018

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire,  Brigade Rac

Cette année l'équipe du blog a participé aux cérémonies du 8 mai au Monument aux Américains près de Jauldes / Aussac-Vadale en Charente mais nous avons prises des photos après les cérémonies de plusieurs monuments en Dordogne et en Charente : Thiviers, Charras, Saint-Martial-Viveyrol, Marthon, Salles-Lavalette, Taponnat, Gouts-Rossignols, Saint-Jean-de-Côle et Saint-Saud-Lacoussière.

Saint-Saud (24) - Photos de la commémoration du 8 mai

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire,  Brigade Rac

Tous nos remerciements à Jean-Pierre Colin pour avoir eu la gentillesse de partager les photos ci-dessous de la commémoration du 8 mai à Saint-Saud-Lacoussière.

Saint-Pardoux-la-Rivière : Photos de la cérémonie du 8 mai

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire,  Brigade Rac

Tous nos remerciements à Marc Delage pour avoir eu la gentillesse de partager les photos ci-dessous de la commémoration du 8 mai à Saint-Pardoux-la-Rivière.

Photos de la cérémonie du 8 mai au Monument aux Américains à Jauldes et Aussac-Vadale

Rédigé par Alan dans la rubrique  Les AlliésMaquis Bir HacheimLieu de mémoire

Le 19 juin 1944 une forteresse volante du 8ème USAAF au cours de leur 17ème mission tombe près de Jauldes, en Charente.
L'explosion de l'avion a lieu en plein vol et sept membres de l'équipage ont péri, les trois autres avaient pu sauter à temps en parachute et atterrissent dans la campagne charentaise. Ils seront recueillis par des villageois puis par le maquis de Bir'Hacheim.

Voici des Photos de les commémorations du 8 mai au Monument aux Américains, commune de Jauldes et puis sur le lieu du crash, commune d'Aussac-Vadale.














Jauldes - Le 19 juin 1944 : L'histoire de l'équipage du B-17 Channel Express III (lien)



L'accrochage de Mouthiers sur Boëme par Jean Gorre

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac

Francis Thibaud et le Commandant Roudy par Jean Gorre

Rédigé par Alan dans la rubrique Portrait

Monsieur Jean Gorre de Montbron (88 ans) nous a aimablement transmis ces documents afin que nous les publions dans un devoir de mémoire ; nous lui sommes reconnaisant.
Il décrit avec sa sensibilité, ses sentiments, des faits, des personnes qu'il a connus.
Nous retranscrivons sans modifier ses mots, son témoignage.

Merles (24) - Photos de la cérémonie du 28 avril 1944

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire

Le 28 avril 1944, vers 18 h 3O, une colonne allemande d'une centaine d'hommes cerne les Merles, un hameau d'une vingtaine de maisons de la commune de Saint-Martin-de-Fressengeas, (soldats allemands du 95e régiment de sécurité, miliciens et membres de la phalange nord-africaine). 

La Presqu'île et de l'île d'Oléron - cérémonies du 30 avril au 1er mai 2018

Rédigé par Alan dans la rubrique Évènement, Brigade Rac


Libération de La Presqu'île et de l'île d'Oléron

du 3O avril au 1er mai 2O18

Jean Laussucq dit Louis - 6ème Cie de la Brigade Rac - Saint-Saud

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait



Jean Laussucq

Jean Laussucq
Né le 3 octobre 191O à Soustons (Landes) il fait partie de cette magnifique équipe de Saint-Saud qui permit de constituer le 2ème Bataillon. Evadé d'Allemagne et démobilisé en août 1941 à Annecy (Haute-Savoie), après un bref internement en Suisse, Jean Laussucq (mais on l'appelle toujours Louis), qui n'aime pas l'occupant, vient s'installer avec sa famille à Saint-Saud. Pendant l'été 1942, il fait la connaissance de Jacques Brachet (Jean-Marie) et entre au réseau Buckmaster, avec ses amis René Mallemanche, Colombier, Lavaud, Dubreuil. 

En 1943 le secteur Dordogne-Nord prend tournure et Saint-Saud est l'un de ses principaux bastions. L'équipe devient « Rac » et se met à recruter ce qui sera l'ossature des compagnies. Ils sont une bonne soixantaine au début de 1944, et plus de deux cents le jour du débarquement allié.

Laussucq a beaucoup travaillé pendant ces deux années : il a délivré de fausses pièces d'identité, il a soustrait de nombreux jeunes au S.T.O., il s'est occupé de ravitailler les maquis et il a été, bien sûr, de chaque parachutage. Il se souvient d'ailleurs fort bien des messages « Le saumon est un poisson délicieux » ou « Tu fais une impasse ». Laussucq favorisera la rencontre Rac-Vieugeot.

Le 6 juin Rac et sa famille sont chez Laussucq, un P.C. provisoire où l'on cueille le message annonçant la grande offensive 
« Les sanglots longs des violons de l'automne / Bercent mon coeur d'une langueur monotone... ». Les volontaires de Saint-Saud, Miallet, Abjat, Champs-Romain, Saint-Pardoux ont formé d'excellentes unités qui se sont distinguées tout au long de la campagne pour la Libération.

(Portrait tracé par Rac.)


A lire également :

Saint-Saud-Lacoussière (24) - Capitale du maquis ou l’équipe des copains (lien)

Saint-Saud-Lacoussière - Les souvenirs du Lt Col Rac d'avant le 6 juin 1944 (lien)

Avaiteurs anglais recueillis par la Brigade Rac à Saint-Saud-Lacoussière - l'été 1944 (lien)

Saint-Saud-Lacoussière : Stèle de la 6ème Cie Brigade Rac (lien)

Royan - stèlè de la Brigade Rac - cérémonie du 17 avril

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementBrigade Rac

Photo de la stèle de la Brigade RAC (square brigade RAC) aprés la cérémonie de la Libération de la ville de Royan le 17 avril.

Salles Lavalette (16) - monument commémoratif 1939 - 1945

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire

Situé à Salles Lavalette en Charente il y a un monument que rend hommage à huit soldats, avec ou sans uniforme, qui sont mort lors de la deuxième guerre mondiale.
Le monument se trouve à l'entrée du village, près de la mairie (carte

Jean Chabaneix - 9ème Cie de la Brigade Rac

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait

Nous sommes très reconnaissant à Bruno Durand et Jean-Claude Noël d’avoir partager ces photos tristes prises en octobre 1944 des obsèques solonelles de Jean Chabaneix de la 9ème Cie, 3ème Bataillon de la Brigade Rac à l'église de Saint-Méard-de-Drône en Dordogne.

Brie, Médis le 15 avril 2018 - Inauguration d'une stèle à la Brigade Rac

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementBrigade Rac


Dimanche 15 AVRIL 2O18

Cérémonie commémorative à Brie, Médis (17)

11h : Nouvelle emplacement de la stèle aux morts de la Brigade Rac 1945 au rond point du village.

Puis, vin d'honneur offert par la Municipalité.

Exposition et conférences : les enfants de la Résistance.

Rédigé par Tony dans la rubrique Musée

Du O7 Avril au O7 Septembre 2O18, se tient à l'espace mémoriel de la Résistance et de la Déportation de la Charente, une exposition sur les enfants de la Résistance. 

L'abbé Julien dit Georges Rocal - curé de Saint-Saud-Lacoussière

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait

Voici un article sur l'abbé Julien dit Georges Rocal tiré du numéro 5 du Bulletin de Liaison des Amicales Rac et 5Oe R.I. de juillet 1979.
Il a été le dernier papier écrit pour le bulletin par Robert Rol, ancien du 2ème Bataillon de la Brigade Rac.

17 avril 2018 - Cérémonies de la Libération de Royan

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementBrigade Rac


LIBÉRATION DE ROYAN 

MARDI 17 AVRIL 2O18

DÉROULEMENT

Cérémonie : Brie, Médis le 15 avril 2018

Rédigé par Alan dans la rubrique ÉvènementBrigade Rac


Dimanche 15 AVRIL 2O18

Cérémonie commémorative à Brie, Médis (17)

11h : Nouvelle emplacement de la stèle aux morts de la Brigade Rac 1945 au rond point du village.

Puis, vin d'honneur offert par la Municipalité.

Mussidan : le 11 juin 1944 - photos du monument aux fusillés

Rédigé par Alan dans la rubrique Lieu de mémoire

Tous nos remerciements à Marc Delage pour avoir eu la gentillesse de partager les photos ci-dessous du monument aux fusillés de Mussidan.

Robert Juge - Groupe Canva - G.M.2 de la Brigade Rac / 50ème R.I.

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade RacPortrait

Un grand merci à la famille de Robert Juge qui a eu la gentillesse de partager son histoire ainsi que ses documents et photos.


Robert Juge
Réfractaire au STO
Groupe Roland Canva - groupe maquis no.2 de la Brigade Rac
5Oème Régiment d’Infanterie

Mas de Sarrazac (24) - photos et discours de la commémoration du 29 mars 1944

Rédigé par Marc Delage dans la rubrique Lieu de mémoire

C'est en ce 29 mars 1944, que va se passer un drame sur la commune de Sarrazac, mais je laisse la parole à Monsieur le maire, nous faire part de ce récit. En fin de commémoration ce 29 mars 2O18 les enfants des écoles entonnent la Marseillaise, suivi du chant des partisans. Nous remercions la commune de Sarrazac, pour son chaleureux accueil.

Villars (24) - commémoration du 27 mars 1944

Rédigé par Marc Delage dans la rubrique Lieu de mémoire

Lors de cette journée du 27 mars 1944, une colonne infernale de la division Brehmer forte de 15OO hommes entre dans la commune de Villars vers 6hOO du matin, ils prennent 6 personnes en otage, qui relâcherons le soir à 17h3O. 

Saint-Pancrace (24) - commémoration du 27 mars 1944

Rédigé par Marc Delage dans la rubrique Lieu de mémoire

Le 27 mars 1944, le lendemain du massacre de Brantôme, dont le souvenir résonne encore jusqu'à nos jours, fut une journée de représailles et de  barbarie, de la part des nazis et de leurs mercenaires, sur le territoire Nord Dordogne, et notamment sur les huit communes qui suivent : Champagnac-de-Belair, Quinsac, Villars, Condat-sur-Trincou, Brantôme, Saint-Pancrace, Saint-Crépin-de-Richemont et Cantillac.

100ème anniversaire de la R.A.F.

Rédigé par Alan dans la rubrique Les Alliés


1er avril 2O18

1OOème anniversaire de la création de la formation de la Royal Air Force, la force aérienne de l'armée britannique




Le 12 juin 1942, un officier de la R.A.F. largue un drapeau tricolore au-dessus de l'Arc de Triomphe en hommage au soldat inconnu de France.

Voici la mission au pilote Ken Gatward :

Quand vous approcherez de Paris, utilisez la Tour Eiffel comme point de repère. De là, virez par la gauche au cap O15 pour rejoindre l'Arc de Triomphe. Faites un premier passage au ras des toits pour repérer et mitrailler le défilé allemand. Effectuez un virage à 18O° autour de la place de la Concorde, en franchissant la Seine au sud, puis remontez de nouveau les Champs Élysées jusqu'à l'Arc de Triomphe, où le navigateur Sgt George Fern larguera un drapeau français qui se déploiera dans les airs. Virez de nouveau par la droite autour de l'Arc, redescendez une nouvelle fois les Champs Élysées jusqu'à la place de la Concorde (reconnaissable grâce à son obélisque). Effectuez un large 27O° par la droite en repassant la Seine, alignez vous sur l'obélisque et mitraillez l'Hôtel de la Marine: c'est le grand bâtiment isolé juste au nord de l'obélisque. Évitez de dépasser les 3OO feet. Ceci fait, collez vous au ras du sol sur un 315° environ pour suivre la Seine, et vous échapper de la zone. Peu avant Rouen, virez au 35O° pour rejoindre la côte, de là, prenez un cap direct jusqu'à Norhtholt pour rendre compte à l'Air Chief Marshall Joubert.
Posez vous sur la 25, en sortie de piste prenez le taxiway à droite et arrêtez vous au premier hangar. L'ACM vous attendra devant celui-ci à bord de son véhicule personnel, noir.

Attention ! Évitez absolument d'ouvrir le feu si vous voyez des civils trop près de l'objectif. N'ouvrez le feu que si vous êtes certains de ne pas toucher de Français ! Il ne faut en aucun cas gâcher la fête que nous préparons aux Allemands !


Quelques histoires de la R.A.F. :


Crash de l’Halifax DK119 le 23 juillet 1943 à Saint-Sauvier (O3) (lien)

Commémoration des aviateurs alliés morts pour la liberté le 16 février 1944 à Boirac près de Grun-Bordas (24) (lien)

Châteauneuf : en souvenir de l'aviateur anglais Donald Hoddinott tombé au champ d'honneur le 6 avril 1944 (lien)

Avaiteurs anglais recueillis par la Brigade Rac à Saint-Saud-Lacoussière - l'été 1944 (lien)


Ecurat le 22 juillet 1944 : crash d'un avion Mosquito anglais (lien)

Aviateurs alliés à Angoulême - août / septembre 1944 (lien)