Guy Devaureix : Combat de Mouthiers - Le 24 août 1944

Rédigé par Alan dans la rubrique Brigade Rac, Combat, Portrait

Voici l'histoire de Guy Devaureix 23 ans tué au combat de Mouthiers-sur-Boëme le 24 août 1944.

Alertés de la présence du Bataillon Vieugeot (2ème bataillon de la Brigade Rac) à Mouthiers, les Allemands installés dans le ville ont commencés à tirer en tout les sens. 
Deux hommes de la 5e sont grièvement blessés, quatre se cachent chez M. Moreau, boulanger, et plusieurs autres gagnent les bois tout proches (ils seront récupérés le lendemain). Les Allemands lancent des grenades dans les maisons, place du Champ de foire et n’omettent pas de les piller. 
Un employé de la S.N.C.F. qui avait été de nuit se réveille en sursaut et s’habille en vitesse lorsque les Allemands arrivent. Ils le prennent pour un terroriste et l’abattent. Un autre, gravement blessé, décédera à l’hôpital d’Angoulême, d’où une équipe courageuse est venu le chercher en ambulance. Les Allemands arrivent à se retirer, et  trompé par cette accalmie, Guy Devaureix sort trop tôt de chez le boulanger et se trouve face à face avec un groupe d’ennemis. Il tire sur l’un d’eux et le blesse. Mais ce dernier se sauve en hurlant ce qui attire les autres. Devaureix entre alors dans le moulin de M. Meunier, pour s’y cacher. Hélas il y a là douze personnes dont sept enfants avec deux institutrices, Mme Peron et Mme Lucien Meunier, qui réconfortent les enfants terrorisés. Le moulin est cerné et Devaureix, comprenant que sa présence constitue un danger immédiat pour tous ces enfants, sort et jette son arme. Il est abattu de plusieurs rafales. Les hommes de la 5e Compagnie pensent encore au courage de leur camarade, qui a eu ce geste sublime pour préserver les enfants.


Le monument se trouve à Mouthiers aux abords du Stade Municipal, sur le plateau de Chez Baty, et où une voie a été baptisée rue du 24 août 1944. Une cérémonie commémorative s’y déroule chaque année le premier dimanche après le 24 août.

Pour ne jamais oublier, l’Association Boeme Patrimoine a recueilli les témoignages des Monastériens de l’époque, répertoriés dans un livret intitulé : 24 aout 1944, la mémoire en recueil (lien)




A lire également : 

Mouthiers-sur-Boëme le 24 août 1944 : 70ème commémoration (lien)

Mouthiers-sur-Boëme : Les héros du 24 août 1944 (lien)