Monument aux morts Verteillac en Dordogne

Rédigé par Alain dans la rubrique Lieu de mémoire

Voici quelques photographies du monument aux morts à Verteillac. Il est situé en face du Café du Commerce place de la mairie. 

Auguste Lucien Vergnolle 32 ans, gendarme de la brigade de Verteillac et résistant est arrêté par les allemands le 22 juin 1944. Il sera fusillé à Périgueux le 12 août 1944.
Extrait de l’ouvrage 1944 en Dordogne par Jacques Lagrange :

"Les Chefs de la brigade Rac apprennent que les gendarmes de Montmoreau (Charente) sont désireux de rejoindre le maquis. Un groupe de maquisards effectue une visite nocturne aux cinq hommes dont on convoite les armes. Entre temps, une dizaine d’Allemands sont venus séjourner dans cette gendarmerie. Ils accueillent les visiteurs par un feu nourri. Au petit jour, il faut se replier avec deux camions gazogène poussifs dont l’un s’embourbe. Mécontents de la passivité des gendarmes de La Bachellerie, les Allemands mettent le feu aux locaux de la brigade le 11 juin, après avoir arrête le chef Eugène Priouzeau, qui va mourir à Buchenwald. A la brigade de Verteillac, Auguste Vergnolle a rejoint le maquis très tôt. Le 22 juin, il est arrête et fusillé peu après".







Ci-dessous quelques photos du monument pendant la felibrée de Verteillac en juin 2014








A lire également :
  • Les soldats bleus : les gendarmes dans la résistance (lien)